Collectif de Défense des Services Publics

            en Sud-Luberon

 

email : cdspsl@orange.fr

site : http://cdspsl.fr/

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Pertuis, le 17 juin 2022

 

 

 

 

   Mesdames et Messieurs les élu-e-s,

 

 

 

   Monsieur Serrus, Vice-Président en charge des transports en région Sud-Paca et Monsieur Muselier, Président de la région Sud-Paca vont proposer un vote lors du prochain conseil régional en assemblée plénière le 24 juin 2022 pour supprimer, en 2023, la carte ZOU-50/75% qui permet actuellement à bon nombre de voyageuses/voyageurs du Sud-Luberon et Val de Durance de se déplacer en TER à moindre coût avec des tarifs attractifs pour toutes et tous.

   Membres du Collectif de Défense des Services Publics en Sud-Luberon, nous vous demandons solennellement de prendre dans chacune de vos communes et plus largement dans vos communautés de communes une motion à adresser avant le 24 juin 2022 à M. Muselier, Président du Conseil Régional SUD-PACA :

Contre la suppression de la carte ZOU-50/75%, contre la suppression de la carte Avantages Séniors dans la région PACA et la suppression du demi- tarif accordé jusqu'à ce jour aux enfants de 4 à 12 ans.

   La hausse des tarifs, induite par la suppression des cartes et réductions, ne fera que diminuer le nombre de passagers dans nos trains TER. Pour un département plus responsable et plus durable, dans un contexte de hausse des prix impactant les budgets de nombreux foyers, des TER répondants aux besoins de mobilité des habitants et visiteurs sont des outils indispensables.

   L’urgence climatique et l’impact du prix de l’énergie sur le pouvoir d’achat des familles, exigent des mesures fortes en faveur des transports en commun, accessibles, attractifs et fréquents.

 

 

Aujourd’hui le CDSPSL dénonce :

 

La diminution inacceptable des AR des TER Marseille-Aix-Pertuis,

Les tarifs trop élevés,

La nocivité des privatisations rendues obligatoires par les directives de l’UE,

Le démantèlement progressif des réseaux régionaux,

La concurrence inadmissible des bus par un subventionnement abusif,

La suppression de postes sur le réseau TER : guichetiers, aiguilleurs, contrôleurs, conducteurs qui provoquent une dégradation progressive du service public ferroviaire.

 

le CDSPSL demande :

 

De mettre en place un tarif réduit, voire gratuit, ce qui permettrait une meilleure fréquentation. Il vaut mieux avoir 100 personnes dans un TER ayant payé 1,5 € pour Aix au lieu de 10 ayant payé 7,90€.

D’augmenter le nombre de TER dans la journée, où on peut voir devant la gare de Pertuis des dizaines de personnes qui veulent aller à Aix ou Marseille en milieu de journée et qui n’ont d’autre choix que les bus.

De rétablir une ouverture quotidienne des guichets.

De suspendre son projet de refonte tarifaire et de prendre en compte les analyses et propositions des élus et des usagers, afin de définir ensemble un véritable service public de transport.

Dans l’attente d’une réponse qui nous l’espérons sera positive, nous vous prions Mesdames et Messieurs les Élus d’agréer nos meilleures salutations.

 

 

Très respectueusement, le Collectif.

 

 

Copie adressée à M. Serrus, Mme Palazzetti et à leurs collaborateurs.

 

 Retour à l'accueil