Interdiction de monter dans les TER à Pertuis.

 

 

 

 

Beaucoup de Pertuisiens ont vu ces jours-ci des TER circuler à Pertuis et s’interrogent à juste titre alors que le service TER Marseille-Pertuis est fermé pour raisons des travaux MGA 2 depuis le 9 décembre 2017 et ne rouvrira qu’en octobre de cette année.

 

En fait depuis 31 mai, la ligne des Alpes est coupée à Meyrargues, et à Gardanne pour raison de travaux.

Les voyageurs descendant des Alpes (Veynes-Briançon) sont débarqués à Manosque puis acheminés en bus jusqu’à Gardanne où ils reprennent un TER direction Marseille.

Inversement les voyageurs venant de Marseille et montant vers les Alpes sont débarqués à Gardanne, acheminés en bus jusqu’à Manosque où ils reprennent alors un TER les amenant vers Veynes-Briançon.

 

Les TER vidés à Manosque doivent toute fois pour fonctionner faire un plein de gazole et recevoir un entretien : nettoyage, mécanique etc…

Ils partent donc de Manosque avec l’interdiction de prendre des voyageurs en route passent par Pertuis-Cavaillon-Salon-Miramas-Marseille Blancarde.

La SNCF ayant jugé opportun de faire accomplir 2 fois 170 km soit 340 km à des rames vides plutôt que de proposer provisoirement un service voyageurs Manosque-Pertuis-Cavaillon-Salon-Miramas-Marseille ou mieux de réaliser l’entretien indispensable dans une des 3 gares Manosque-Pertuis-Meyrargues à peu de frais.

 

C’est une décision dont le bien-fondé économique peut se discuter.

 

 

 

Les Pertuisiens ont donc la surprise depuis le 31 mai de voir circuler des trains de voyageurs le matin vers 10 h et l’après midi vers 16 h 30 sur la voie Pertuis-Cavaillon que la SNCF s’entête à ne pas ouvrir aux voyageurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une rame double en provenance de Manosque, photographiée cet après-midi 22 juin à 16 h 38 stationnant en gare de Pertuis en attente du feu vert [Voie Libre] vers Cavaillon.

 

Retour à l'accueil