Nos voeux pour 2021

 

 

Le Collectif de Défense des Services Publics en Sud Luberon souhaite à la population du Sud Luberon une bonne et heureuse année 2021 malgré tous les problèmes notamment ceux engendrés par la pandémie.

Pour les Services Publics, en Sud Luberon cette année 2021 devrait nous apporter un peu de joie puisque nous devrions voir le retour des TER Marseille-Pertuis ainsi qu’une tarification intelligente comme nous l’ont promis le CR-PACA et la SNCF.



 

Le reverrons-nous comme promis ?

 

 

Nous avons tous lu dans les médias l’autosatisfaction du CR-PACA et de la SNCF quant à la réalisation de la 3° année de la 2° sessiondes travaux sur la ligne ferroviaire Marseille-Gardanne-Aix. MGA2.

Nous en Sud Luberon et sur la partie amont d’Aix de la ligne des Alpes nous n’exprimons pas du tout la même satisfaction.

Notre ligne ainsi que la ligne des Alpes (Marseille-Veynes-Briançon) ont été sacrifiées (suppression de tout trafic sur Marseille Pertuis et suppression complète l’été et réduction du tiers des trafics sur la ligne des Alpes le reste de l’année) depuis le 9 décembre 2017 pour des travaux d’aménagements entre Marseille et Aix. (MGA2)

Travaux dont les usagers en amont d’Aix ne profiteront pas.

Il est scandaleux de voir la haute qualité des travaux exécutés en gares d’Aix ou de Gardanne alors que passé Aix en Provence pour la SNCF et le CR PACA rien ne se fait, le trafic sur 280 km jusqu’à Briançon reste en voie unique avec des problèmes de croisements, des gares sans personne aux guichets, des retards et des suppressions incessants de trains, des installations à l’état de quasi abandon.

La durée de ces travaux nous interroge. Il faut aussi se rappeler (à titre de comparatif) qu’en 1872 en travaillant principalement pelles, pioches et brouettes, le PLM avait mis 3 ans pour établir Pertuis-Veynes (160 km) alors qu’aujourd’hui pour moderniser Aix Marseille soit 32 km, avec une technologie très avancée on aura mis 6 ans (de 2007 à 2008 et de 2017 à 2021). De qui se moque-t-on aujourd’hui ?

Doit-on penser que les élus du CR-PACA, la direction régionale de la SNCF pensent que c’est zone blanche en amont d’Aix en Provence ?

 

 

 

Nous sommes à Pertuis au point où la voie vers Marseille (à droite) et la voie vers les Alpes (à gauche) se séparent. Il est clair que pendant les 4 ans de travaux MGA 2 la voie vers Marseille est abandonnée, puisqu’envahie par la végétation.

 

 

Pour compenser la gêne engendrée par la suppression des TER Pertuis-Marseille, en décembre 2017, la SNCF et le CR-PACA nous avaient promis que tous les TER Marseille-Pertuis seraient scrupuleusement remplacés par des bus. Voir ci-dessous le détail des circulations :

 

 

 

Il était donc possible :

 

soit choisir un bus qui reliait directement Marseille à Pertuis Aller retour sans arrêt

soit choisir un bus qui s’arrêtait à toutes les gares comme le faisaient les TER (Meyrargues, Aix, Gardanne etc…). Le service était donc pleinement assuré, mais ça n’a malheureusement pas duré…

Aujourd’hui, il ne reste que ça :

 

 

 

 

On voit très bien qu’il ne reste que 2 cars le matin (à 20 mn d’intervalle) et un le soir pour rejoindre Marseille et 2 cars en soirée pour venir de Marseille à Pertuis.

Il est donc impossible de rejoindre Pertuis le matin pour un Marseillais, de même il est impossible d’aller ou de revenir des villes intermédiaires (Meyrargues, Aix, Gardanne, Sainte Marthe etc…) puisque le bus ne s’y arrête pas.

Il suffit de se rendre sur le site SNCF :

OUI.sncf : Réservez vos billets SNCF (Voyages-sncf.com)

pour s’apercevoir que pour faire le voyage Pertuis Aix AR, il est obligatoire d’aller par le bus à Marseille et de prendre un TER qui remonte vers Aix et vice versa pour le retour.

 

 

 

Saisie d’écran du site SNCF pour un billet Pertuis Aix, il faut passer par Marseille… !

 

 

Le CR-PACA et la SNCF font tout pour détériorer le service au maximum en favorisant les bus Keolis et en continuant à pratiquer une tarification dissuasive. Tout est fait pour que la gare de Pertuis ne remplisse pas sa fonction afin d’y supprimer au plus vite tout trafic voyageur et pouvoir vendre au privé que le « rentable de la SNCF en PACA » (Marseille-Nice par exemple) en affirmant benoitement : « Les Pertuisiens se sont bien habitués au car Kéolis » ; alors qu’aujourd’hui, pour combattre la pollution des routes tout doit être engagé pour favoriser les déplacements par fer aussi bien les voyageurs que le fret.

 

Ne nous trompons pas il ne s’agit pas d’erreurs ou d’oublis involontaires mais bien d’une évidente volonté de casse du Service Public ferroviaire.

 

Nous souhaitons vivement le retour de nos TER Pertuis-Marseille en 2021 comme cela a été promis par le CR-PACA et la SNCF et nous allons œuvrer pour l’ouverture de la liaison Avignon TGV-Pertuis-Manosque.

 

 

 

Retour à l'accueil