APPEL

Un nouvel élan pour nos services publics

 

 

Premiers signataires : FSU, Solidaires, UFSE-CGT, SUD PTT, Solidaires Fonction Publique, SUD Santé Sociaux, Union Syndicale de la Psychiatrie,

 ATTAC, Autogestion, CNL, Convergence nation des services Publics, ATTAC, Autogestion, Convergence nationale des Collectifs de défense et de développement des services publics, Convergence Nationale Rail, Coordination nationale des collectifs de défense des hôpitaux et maternité de proximité, Droit à l’énergie-Sos Futur, Eau Bien Commun, Indecosa-CGT, Nos Services publics, Résistance sociale,

Comité Vigilance de Haute Saône, Utopie et alternatives aujourd’hui de Franche Comté,  CNL de Besançon, Comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes, Comité de défense des SP de la Croix Rousse, Solidaires 25 (…)

 

Nous, collectifs, coordinations, organisations syndicales, associatives et politiques, décidons de converger afin de faire de la lutte pour la défense, la reconquête, le développement et la démocratisation de nos services publics un combat central pour les décennies à venir. Par cette dynamique pluraliste nous souhaitons notamment engager le débat public sur le choix de société que nous souhaitons.

Car c'est bien de cela qu’il s'agit : le choix d'une société solidaire, fraternelle, où l'égalité des droits et la devise de notre République ne sont pas que de vains mots, où notre mode de production et de consommation ne se fasse pas au détriment de l'humanité et de notre Planète.

Nous combattons le démantèlement, l'appauvrissement, la privatisation, la mise en concurrence, l'externalisation des missions de nos services publics et de la Sécurité Sociale. Si ceux–ci tiennent et permettent à notre société de rester debout à chaque crise mais aussi dans la vie de tous les jours c'est grâce au dévouement de leurs personnels et à l'attachement de nos concitoyennes et concitoyens.

Or ce dévouement, cet attachement, sont méprisés et détournés depuis des décennies par les gouvernements successifs et par le « new public management ». Les citoyennes et les citoyens voient les services publics, notre patrimoine commun, être dévoyés à des intérêts mercantiles. Ils assistent impuissants à la mise en œuvre à marche forcée de la numérisation, véritable arme de destruction massive de la qualité du service, du lien social et de la proximité. Ces stratégies vont de pair avec les attaques contre les effectifs et statuts des personnels, leur rémunération, leurs conditions sociales, et le sens même de leur travail. 

Le gouvernement mis en place entend accentuer ce processus. Nous le refusons.

Nous appelons les usagers, les personnels et les élus à se mobiliser, à faire œuvre commune en exigeant ensemble des politiques publiques qui répondent aux enjeux de ce siècle et :

-             Permettent de lutter contre le chômage et le réchauffement climatique par un aménagement harmonieux du territoire privilégiant la proximité;

-             assurent l'égalité et l'accès aux droits quels que soient nos origines, notre condition sociale, notre âge ou notre genre, que l'on habite à la campagne, en métropole ou en périphérie ;

-             tournent le dos à l'austérité en assurant prioritairement un avenir à notre jeunesse et en permettant l'accès de toutes et tous aux droits fondamentaux : santé, logement, nourriture et eau saines, énergie, transports, éducation, culture...

-             partent des besoins de la population et donnent les moyens aux services publics d'y répondre correctement

-             considèrent nos services publics, notre sécurité sociale et leurs personnels pour ce qu'ils sont : une richesse et non un coût. Le financement doit être à la hauteur en s'appuyant sur une meilleure répartition des richesses.

 

 

 

 

-             Cessent la gabegie financière de la concurrence internationale prétendument libre et non faussée, des privatisations et des externalisations et sortent nos services publics et la sécurité sociale de la sphère marchande;

-             permettent aux usagers, aux personnels et aux élus de contrôler et de faire entendre leurs besoins et leurs revendications au sein même de nos services publics et de nos institutions.

Nous sommes convaincus qu'une très large partie de nos concitoyennes et concitoyens est attachée à une société d'entre-aide, de solidarité répondant à l'intérêt général, et à l'Egalité, non au chacun pour soi.

Toutes et tous, ensemble, nous voulons donner la perspective d'un autre monde, d'un nouvel élan par une mobilisation ample et singulière, l'instauration d'un rapport de force national pérenne ...

Nous refusons de voir cette mandature balayer d'un revers de mains toutes les avancées sociales et démocratiques conquises par nos ainés.

Ensemble, nous avons la volonté inébranlable de converger pour mettre en place les conditions de retrouver le chemin du progrès social et démocratique.

Nous appelons les usagers, les personnels et les élus à mettre les services publics au cœur du débat public, des politiques publiques et au cœur des mobilisations sociales et citoyennes.

 

Nous les appelons ainsi que l’ensemble des organisations du mouvement social et écologique à converger dans une campagne rythmée par de multiples actions et mobilisations avec un point d’orgues d’ores et déjà programmé lors d’un grand rassemblement pour les services publics les 12,13 et 14 mai 2023 à Lure en Haute-Saône.

 Retour à l'accueil