NOTRE RÉPONSE À L'AUGMENTATION DES BUS EN PACA ET DANS LA MÉTROPOLE

            

 

Collectif de Défense des Services Publics

            en Sud-Luberon

 

email : cdspsl@orange.fr

site : http://cdspsl.fr/

 

Salut à Tous, Camarades et Amis

 

 

La teneur de cet article sur Internet : https://www.maregionsud.fr/actualites/detail/aix-marseille-gagnez-20-mn-sur-votre-trajet-en-bus

dans le quel la région se vante d’avoir une démarche de protection de la Nature nous fait réagir :

 

1-) À en croire ce qui a toujours été affirmé, notamment lors des campagnes électorales, la modernisation et le doublage de la voie ferrée Aix-Marseille devait permettre de ne pas agrandir les infrastructures routières existantes et de ne pas en créer de nouvelles. Or dans cet article, il est affirmé que l’autoroute A 51 a reçu 2 voies supplémentaires pour parait-il uniquement le service des bus…En cas de bouchons routiers (ce qui se produit au quotidien) il serait bien étonnant que des automobilistes n’utilisent pas ces voies même en contrevenant à la règle.

2-) Si c’est pour continuer à favoriser le transport routier, pourquoi alors de très couteux travaux de doublement de la voie Marseille-Aix ont-ils été entrepris ? ces investissements qui gênent énormément les utilisateurs du transport ferroviaire de notre région (c’est notamment pour cette raison que la liaison Pertuis-Aix-Marseille est fermée pour 4 ans avec une perspective de réouverture qui reste sombre), sont-ils considérés comme inutiles avant d’avoir servi ?

3-) Nous rappelons ceci :

 

Un bus de 300 ch avec 50 personnes c’est 6 ch/personne.

Un train Grande Ligne (10/12 voitures) c’est 5000 ch pour 1500 personnes soit 2,67 ch par personne.

Un train plus long (15/18 voitures) c’est 6000 ch pour 2000 personnes soit 3 ch/personne.

Un TER (2 rames) c’est 600 ch pour 300 personnes soit 2 ch/personne.

Un SUV c’est 120 ch pour 4 personnes 30 ch/personne.

 

 

L’empreinte « carbone » dont on parle beaucoup en ce moment, (mais pour laquelle personne n’agit vraiment) est donc plus que favorable au ferroviaire et ce n’est pas en rajoutant des bus diésels sur l’A 51 que la Région va dans le sens de déplacements propres.

 

 

Cordialement le Collectif.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil